Breakfast News | 1er octobre 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Communisme et dictature en fête

Aujourd’hui, la Chine célèbre 70 ans de communisme et de dictature après la proclamation de la République populaire de Chine par Mao Tsé-toung le 1er octobre 1949. Depuis plusieurs années, le parti de Xi Jinping est pourtant fragilisé sur plusieurs fronts. Le ralentissement économique du pays est une réalité qui touche le peuple dans son quotidien. Les promesses d’égalité (du peuple) se révèlent vaines depuis longtemps et les inégalités de revenus se creusent. Par ailleurs, un des plus gros moteurs de la croissance chinoise, l’exportation, est très critiqué et mis à mal par ses partenaires, à commencer par Trump depuis le début de son mandat présidentiel. Enfin, les autorités chinoises pâtissent, en interne, d’une remise en cause de leur autorité : l’exemple le plus récent est celui des protestations à Hong Kong.

L’échec WeWork

Le géant des bureaux partagés a enchaîné les déconvenues ces dernières semaines dont celle de la démission de son patron. WeWork devait faire son introduction en Bourse (IPO) la semaine dernière, date déjà repoussée par manque d’enthousiasme de plusieurs investisseurs potentiels. Hier, le groupe a encore reculé et reporté son IPO sans communiquer de date ultérieure. Au dernier tour de table en début d’année, la valeur de WeWork était de 47 milliards de dollars. Elle tomberait aujourd’hui autour de 20 milliards de dollars.

Le million immobilier

En France, la barre du million de transactions immobilières a été franchie en juillet (+7 % en volume sur un an). Et l’appétit des Français pour la pierre n’est pas prêt de se tarir, dans l’investissement comme dans le résidentiel. Le plus gros stimulus vient évidemment des taux de crédit ultra bas qui le seront davantage demain. Ce soutien profite d’un contexte de placement marqué, d’une part, par la forte volatilité du marché actions au 4ème trimestre 2018, d’autre part, par la faiblesse des rendements obligataires.

Des milliards pour contrer le no deal

Sajid Javid, le ministre des Finances britannique, veut rester fier (et rassurant ?) L’’incertitude plane autour des options post-19 octobre, date effective de sortie du Royaume-Uni de l’UE. A savoir : un report de la date de sortie, un no deal contournant la loi anti no deal votée par le Parlement ou encore un accord de dernière minute ? Javid s’est dit prêt à donner une « réponse forte » à un Brexit sans accord. Cela reviendrait à mettre en place un plan budgétaire conséquent (des milliards, rien que des milliards) pour limiter les dommages collatéraux. Ouf ! Les Britanniques peuvent dormir sur leurs deux oreilles…

Dans le reste de l’actualité

La Reine des Neiges 2 sort le 20 novembre prochain.

Calendrier macro-économique

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Conseiller en Investissements Financiers – ORIAS n° 16001013 – ANACOFI n° E008309 | © Copyright - Investeam Wealth. Designed by OLC