Breakfast News | 11 avril 2017

Vivendi chez Telecom Italia et Mediaset

A l’image d’un boa venant à bout de sa proie par constriction, Vivendi avance peu à peu ses pions sur l’échiquier italien des télécommunications et des médias. Alors que Vivendi est aujourd’hui le premier actionnaire de Telecom Italia (24% du capital), l’Assemblée Générale du 4 mai prochain devrait lui permettre de prendre place à 10 des 15 sièges du Conseil d’Administration. Autre dossier, Mediaset, au sein duquel Vivendi détient depuis peu 30% du capital, très contesté par le holding propriétaire de Berlusconi. Le problème qui se posera dans les prochaines semaines : les règles de concurrence interdisent en Italie de disposer de parts de marché importantes à la fois sur le marché des télécommunications et des médias. L’Autorité en question se prononcera le 21 avril prochain.

Prise en considération du risque Mélenchon et Le Pen

Le sondage de dimanche dernier fait passer Mélenchon devant Fillon. Les marchés commencent à réagir, tardivement, à cette montée en puissance des extrêmes en France. Bien que Macron soit encore l’issue la plus probable pour les marchés, ce revirement a bousculé le marché de la dette européenne, et plus particulièrement l’écart entre les taux français et allemand : 0,70% de spread aujourd’hui. La prime de risque sur la dette française a augmenté (taux à 10 ans à 0,92% hier soir), alors que celle de la dette allemande a reculé (taux à 10 ans à 0,21% hier soir). Pris indépendamment, l’ampleur de ces mouvements n’a toutefois rien d’exceptionnel, plusieurs séances par mois l’enregistrent.

Inquiétudes sur la dette locale chinoise

Vendredi dernier, Standard & Poor’s a dégradé un véhicule de financement régional créé par la ville de Lianyungang (Chine), véhicule permettant aux collectivités de pousser leur endettement à des niveaux dangereux en y adossant des actifs ou des projets alors qu’elles sont interdites de se financer directement. Ce cas de de Lianyungang est loin d’être isolé et l’on retrouve aujourd’hui les niveaux d’inquiétudes de 2014, lors de la crise de la dette des collectivités locales chinoises. Pendant ce temps, l’écart de rendement entre dette d’entreprise et dette de collectivité s’agrandit doucement.

Calendrier macro-économique

  • 10h30 : indice des prix à la consommation (Royaume-Uni) ;
  • 11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne) ;
  • 11h00 : indice ZEW du sentiment économique (zone Euro) ;
  • 16h00 : rapport JOLTS sur l’emploi (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Partager l'article