Breakfast News | 13 juillet 2017

Yellen change de discours et rassure

Changement de baromètre d’inquiétude pour la Fed : « l’économie en surchauffe » tant décriée jusqu’ici n’est plus de mise. Yellen s’est félicitée d’une économie en bonne santé et créatrice d’emplois. Maintenant, le regard se porte davantage sur le comportement de l’inflation qui tarde à accélérer. Par ailleurs, Yellen a surpris les opérateurs de marché en annonçant que les taux n’augmenteraient pas « tant que ça » à l’avenir. Par ailleurs, elle a rappelé que le dégonflement du bilan de la Fed serait très progressif et débuterait normalement dès la fin de l’année. Cette audition semestrielle de la Présidente de la Fed a fait bondir les marchés d’actions : +0,73% pour le S&P 500 et +1,59% pour le CAC 40.

L’outil anti-OPA de l’Allemagne

L’Allemagne fait évoluer sa réglementation sur les prises de participation de sociétés hors UE sur ses entreprises nationales. Sont concernés les secteurs stratégiques tels que l’énergie et l’informatique. Ce dispositif de défense de l’industrie allemande 4.0 permettra de limiter à 25% le capital détenu par un groupe hors UE si un danger sur « l’ordre public » ou la « sécurité » du pays était décelé. La période d’examen des dossiers d’OPA doublera également pour ces secteurs.

Google passe entre les gouttes

Google ne s’acquittera pas de 1,115 milliard d’euros auprès du fisc français. Le Tribunal Administratif a tranché : « la société irlandais Google Ireland Limited (GIL) n’est pas imposable en France sur la période de 2005 à 2010. » Lui était en effet reprochée d’enregistrer des prestations publicitaires en Irlande alors qu’elles étaient réalisées en France. Pas de surprise toutefois sur cette décision, Google n’est pas la première, et ne sera pas la dernière, à agir en quasi-franchise d’impôt en France. Rappelons aussi que Google n’a payé que 6,7 millions d’euros au fisc français en 2015 au titre de l’impôt sur les sociétés…

Calendrier macro-économique

  • 08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne) ;
  • 08h45 : indice des prix à la consommation (France) ;
  • 14h30 : prix à la production (Etats-Unis) ;
  • 14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis) ;
  • 14h30 : indice des prix des logements neufs (Canada) ;
  • 16h00 : audition de la Présidente de la Fed (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Partager l'article