Breakfast News | 14 janvier 2020

Excédent record en 2019…

Malgré les difficultés rencontrées par son modèle économique, l’Allemagne est parvenue à dégager un excédent budgétaire de 13,5 milliards d’euros en 2019 : un nouveau record historique après quatre années de surplus ! La réunion de plusieurs facteurs a facilité les choses : 5,5 milliards d’euros ont été économisés grâce aux taux négatifs (jusqu’à 15 ans d’échéance aujourd’hui), 6,5 milliards d’euros n’ont pas été dépensés pour renforcer le budget européen et 1,5 milliard d’euros proviennent d’investissements et de dépenses sociales non réalisées.

Interrogation pour 2020

Ces effets favorables devraient s’estomper cette année. Le surplace de la croissance allemande, conduisant à une baisse des recettes fiscales domestiques, contribueront à une érosion de l’excédent budgétaire. L’utilisation de cette « cagnotte budgétaire » sera probablement un des sujets politiques clés de l’année : entre allégements fiscaux pour les entreprises proposés par les chrétiens-démocrates, d’une part, et investissements dans les infrastructures et soutien aux ménages modestes proposés par les sociaux-démocrates d’autre part.

La Bourse séduit moins

« Les introductions en Bourse (IPO) sont rares, les sorties s’accélèrent » (Robert Ophèle, Président de l’AMF). Dans un contexte de hausse des marchés, cela peut paraître paradoxal, mais le nombre de sociétés cotées sur la place parisienne s’effrite. Non pas en raison des sorties de cote (-20 en 2019) dont le chiffre reste stable ces dernières années, mais en raison du manque d’introductions en Bourse (+8 en 2019). A l’heure des taux bas, beaucoup de sociétés satisfont leurs besoins de financement grâce aux fonds de capital-investissement (non cotés) et aux emprunts sur le marché obligataire. Les taux bas favorisent également les OPA (croissance externe), parfois hostiles et/ou de nature activiste, décourageant d’éventuels candidats à l’IPO.

Le marché baissier de l’année

En 2019, le marché automobile chinois, le plus grand au monde, a chuté de 8,2 % après une baisse de 2,8 % en 2018. Même les ventes de voitures électriques, après leur bond de 62 % en 2018, ont souffert en 2019 (-4 %). Pour 2020, cette baisse globale du marché chinois ne devrait pas s’enrayer : un recul de 2 % des ventes est attendu.

Dans le reste de l’actualité

Spike Lee présidera le jury du prochain Festival de Cannes.

En 2019, Porsche affiche une progression de ses ventes de 10 %, portées par ses modèles SUV (+29 %).

Un mérou vieux de 50 ans et pesant 160 kilos a été capturé en Floride.

Calendrier macro-économique

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux