Breakfast News | 18 octobre 2021

Coup de froid en Chine

La croissance chinoise décélère. Le PIB n’a crû que de 4,9 % au troisième trimestre sur un an, son rythme le plus faible depuis le rebond post-Covid. Les raisons sont identifiées et devraient durer encore quelques mois : flambée des matières premières, résurgence (limitée) de l’épidémie, coupures massives d’électricité et déboires du géant de l’immobilier Evergrande.

Dans le reste du monde

Bien que ces zones s’influencent entre elles, l’Europe et les Etats-Unis ne sont pas la Chine ni l’Asie. Leurs marchés financiers ont donc connu des évolutions très différentes au cours des derniers mois. Après une rentrée de septembre compliquée, les marchés d’actions européens et américains reprennent des couleurs depuis le début du mois d’octobre. Les investisseurs sont rassurés par les premières publications des banques américaines et des géants du luxe français qui affichent de solides résultats trimestriels.

Accalmie sur les taux

Ces dernières semaines, le marché des obligations souveraines a été particulièrement volatil. Après avoir atteint des records sur plusieurs mois, les taux souverains longs ont à nouveau baissé la semaine passée, à vrai dire sans raison apparente. L’emprunt d’Etat à 10 ans américain est passé de 1,58 % à 1,51 % et son homologue français de 0,22 % à 0,15 %.

Bitcoin

Le cours du bitcoin évolue sur son plus haut niveau historique (printemps 2021), autour de 62 000 dollars. La hausse de ces derniers jours s’explique par le feu vert de la SEC (l’AMF américaine) sur la mise en place du tout premier fonds indiciel coté (ETF) adossé au bitcoin. Construit par ProShares, cet ETF cotera dès ce lundi.

Dans le reste de l’actualité

Un scénario inachevé d’Astérix a été retrouvé : « Astérix au cirque ».

Record battu au marathon de Paris hier : 2:04:21 pour le Kényan Elisha Rotich.

Adèle sort un nouveau single, « Easy on me », le premier depuis des années.

Calendrier macro-économique

Nothing. Nichts. Nada. Niente.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email