Breakfast News | 20 juin 2022

La vraie migraine de ce lundi matin

Elle ne vient pas du résultat du scrutin législatif d’hier, mais plutôt des résultats de la semaine passée sur les marchés… De nombreux indices boursiers ont enregistré des records (ou pas loin) de baisse hebdomadaire depuis mars 2020 et les marchés obligataires – miroir mathématique de la hausse des taux d’intérêt – ont poursuivi leur dégringolade. Sans parler de l’évolution des crypto-monnaies qui, ce week-end, a achevé de ruiner les avant-derniers aficionados.

Changement de paradigme

Il s’agit bel et bien d’un changement de paradigme sur la planète des investissements que les investisseurs non professionnels vont devoir intégrer dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. L’adage “there is an no alternative” (TINA) a vécu. Bienvenue au “there is an alternative” (TIAA) !

Hier, le rendement avant tout

Jusqu’à présent, les investisseurs rechignaient à investir en obligations, jugeant leur rendement très faible et les alternatives de placement plus rémunératrices bien que plus risquées. Étaient alors très largement privilégiés ces dernières années des actifs comme les actions ou l’immobilier papier (d’investissement) pour leurs rendements globaux (gains en capital et en revenus).

Et le meilleur choix devient aujourd’hui…

L’actif obligataire de bonne qualité (investment grade) se pose clairement comme une solution de premier choix aux actions et à l’immobilier papier. Son rendement atteint, voire dépasse, celui des « alternatives », ce qui est particulièrement intéressant pour un actif bien moins risqué ! En particulier, il est moins volatil que l’action et plus liquide que l’immobilier papier, ce qui fait dire que cet actif représente un indéniable attrait mathématique.

Dans le reste de l’actualité

Michel David-Weill, fondateur d’Eurazeo, est décédé.

BNP Paribas aurait manifesté un intérêt pour ABN Amro.

Calendrier macro-économique

Journée : Juneteenth (Etats-Unis)

08h00 : prix à la production (Allemagne)

Partager l'article