Breakfast News | 22 novembre 2021

Et de sept !

La légère agitation des séances de jeudi et vendredi, un peu baissières du fait du retour des craintes liées à la pandémie en Europe, n’a pas empêché le CAC 40 de clôturer la semaine dans le vert (+0,29 %), juste au-dessus des 7 100 points. C’est sa septième hausse hebdomadaire consécutive. Le CAC 40 GR (dividendes réinvestis) est désormais en hausse de 31 % depuis le début de l’année.

Marché du travail

Au troisième trimestre, le taux de chômage a atteint 8,1 % en France. Il n’a donc pas reculé comme prévu, mais progressé de 0,1 % par rapport au deuxième trimestre. Cette légère hausse s’explique en grande partie par le retour massif des Français sur le marché de l’emploi (personnes en activité + demandeurs d’emploi). L’évolution du taux d’emploi de la population est malgré tout encourageante. Ce taux atteint désormais 67,5 %, soit son plus haut niveau depuis 1975 (qui reste toutefois en-dessous de la moyenne européenne).

Plus personne ne le croit

Certes, le gouvernement japonais a validé vendredi dernier son nouveau plan de relance, mais ce dernier n’a pas convaincu grand-monde. Par sa taille (430 milliards d’euros), il dépasse pourtant les précédents activés en avril et décembre 2020. Or, du fait de budgets insuffisants, ces plans n’ont jamais atteint le niveau de dépenses annoncé. L’effet d’annonce ne peut jouer qu’un temps s’il n’est pas suivi d’une solide mise en œuvre et de résultats…

Rythme effréné

Les rachats d’actions sont impressionnants depuis le début de l’année. Aux Etats-Unis, ils dépasseront les 1 000 milliards de dollars et sûrement le record de 2018 (1 110 milliards). Les grands groupes, qui ont énormément de cash, ont dégagé des marges record depuis le début de l’année grâce notamment aux gains de productivité concomitants à la crise sanitaire. Et 2022 ne devrait pas être en reste.

Dans le reste de l’actualité

Ryanair fait ses adieux à la Bourse de Londres.

La France a battu les All Blacks.

Dyson ouvre une boutique en réalité virtuelle.

Le match OL-OM a été interrompu à cause de certains supporters.

Calendrier macro-économique

09h30 : indice PMI composite (Royaume-Uni)

16h00 : ventes de logements existants (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email