Breakfast News | 4 mai 2023

Le contexte

Manœuvrer la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine s’avère délicat dans un contexte où l’activité économique et l’emploi semblent ralentir, alors que l’inflation sous-jacente demeure forte et que la tension monte sur le secteur bancaire. Jerome Powell, le Président de la Fed, était donc attendu hier soir.

Les annonces

A l’unanimité, les membres de l’institution s’en sont tenus à ce qui était anticipé par les investisseurs : à savoir une hausse des taux directeurs de la Fed d’un quart de point de pourcentage, soit sa dixième hausse consécutive. Le principal taux directeur de l’institution se situe désormais dans une fourchette de 5 % à 5,25 %, son plus haut niveau depuis 2006. Une pause dans le resserrement monétaire semble désormais le plus probable.

Contenir l’exil boursier

ARM, un fabricant britannique de micro-processeurs, a choisi New York plutôt que Londres pour son entrée en Bourse. C’est un nouveau coup dur pour la place de Londres où le nombre d’introductions en Bourse pique du nez. Londres prévoit donc de nouvelles mesures d’assouplissement des contraintes pour rester attractive. Cela passera notamment par l’allègement des garanties accordées aux investisseurs et, dans les faits, par la fusion des catégories de cotation « premium » et « standard ».

BNP Paribas rassure

Vrai baromètre du secteur bancaire européen, puisque le plus grand groupe, BNP Paribas a publié des résultats trimestriels encourageants avec notamment des bénéfices nets en forte hausse sur un an, à 4,4 milliards d’euros (incluant la plus-value de cession exceptionnelle de son ex-banque régionale américaine Bank of the West). La banque d’investissement a été très soutenue par le retour des activités sur le marché obligataire. Dans le même temps, logiquement, la hausse des taux d’intérêt a dégradé les marges de la division « crédit conso » de la banque. Avant BNP Paribas, BBVA, Barclays ou encore HSBC avaient également publié de bonnes performances globalement.

Dans le reste de l’actualité

L’UE mobilise 500 millions d’euros pour doper sa production de munitions et de missiles.

Stellantis a dépassé les attentes au premier trimestre.

Calendrier macro-économique

08h00 : balance commerciale (Allemagne)

09h50 : indices PMI des services et composite (France)

09h55 : indices PMI des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI des services et composite (Zone euro)

10h30 : indices PMI des services et composite (Royaume-Uni)

14h15 : décisions de politique monétaire de la BCE (Zone euro)

14h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h45 : conférence de presse de la BCE (Zone euro)

Partager l'article