Breakfast News | 5 juillet 2017

Calendrier bousculé

Après Macron, c’était au tour de Philippe de monter sur scène hier. Sans grande liberté par rapport au programme présidentiel, le Premier ministre a mis l’accent sur le calendrier de certaines réformes dont la mise en place doit battre en retraite devant les récents déboires sur les comptes publics mis en avant par la Cour des Comptes la semaine dernière. Ainsi, la réforme de l’ISF, la transformation du CICE en baisse de charges et la suppression de la taxe d’habitation pour la majeure partie de la population sont décalées d’un an. Les réformes de la justice et de la Sécurité sociale arriveraient quant à elles… bientôt. En revanche, on devrait pouvoir observer, dès l’année prochaine, la hausse de la CSG et la baisse des cotisations maladie et chômage payées par les salariés.

L’Europe plébiscitée par les hedges funds en 2017

Les performances de ces fonds spéculatifs sont sans appel. Une récente étude montre que ceux qui ont misé sur l’Europe depuis le début de l’année affichent les meilleures performances à ce jour. L’Italie, la France et l’Espagne sont les trois pays les plus « rémunérateurs » : plus de 20% de performance pour les fonds investis sur ces marchés. Sur le semestre, celle des hedges funds dans leur ensemble a été inférieure à 3%.

L’info qui rassure

Pour la première fois hier, la Corée du Nord a assuré pouvoir atteindre les Etats-Unis – l’Alaska plus précisément – avec ses missiles balistiques intercontinentaux. Cette nouvelle relayée par la télévision centrale nord-coréenne a été confirmée par les services de renseignement sud-coréen et japonais, spectateurs d’un essai. Seule question en suspens, et pas des moindres : l’équipement d’une tête nucléaire dans ces missiles intercontinentaux est-il véritablement au point ? La Corée du Nord laisse planer le doute et n’a encore rien démontré publiquement.

La Caisse des Dépôts se réorganise

Pour accroître sa visibilité et son poids sur les marchés, l’institution s’est dotée d’un nouveau département des placements financiers qui regroupe, depuis le 1er juillet, les gestions financières de la section générale (61 milliards d’euros hors court terme) et du fonds d’épargne (85 milliards d’euros). La gestion des participations stratégiques du groupe est donc exclue de ce nouveau service. Avec près de 146 milliards d’euros sous gestion, la CDC est le 4ème institutionnel et le 6ème asset manager français. Elle souhaite aujourd’hui mieux diversifier ses actifs, en réponse notamment à la baisse de ses rendements obligataires, en moyenne de 2,5% aujourd’hui. Elargir l’univers d’investissement au-delà de l’Europe et se tourner vers le développement de la gestion quantitative (utilisation du Big Data et de l’Intelligence Artificielle) sont dans les tuyaux.

Calendrier macro-économique

  • 09h50 : indices PMI des services et composite (France) ;
  • 09h55 : indices PMI des services et composite (Allemagne) ;
  • 10h00 : indices PMI des services et composite (zone Euro) ;
  • 10h30 : indice PMI des services (Royaume-Uni) ;
  • 11h00 : ventes au détail (zone Euro) ;
  • 16h00 : commandes à l’industrie (Etats-Unis) ;
  • 20h00 : Minutes de la Fed (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Partager l'article