Breakfast News | 6 novembre 2019

Refinancement de Casino

C’est une grosse semaine pour le groupe Casino. Hier, le distributeur a lancé son offre de rachat partiel obligataire, sur les obligations d’échéances 2020, 2021 et 2022, pour un montant de 700 millions d’euros. Parallèlement, il est sur le point de finaliser les conditions d’un prêt à terme et d’une émission obligataire sur 5 ans pour un montant de 750 millions d’euros chacun. Le prêt sera garanti par les participations du groupe dans Monoprix, Franprix et ses filiales d’Amérique latine. L’émission obligataire le sera par un portefeuille d’actifs immobiliers du groupe.

L’Inde protège ses producteurs

L’Inde ne rejoindra pas le projet de traité de libre-échange Asie-Pacifique (RCEP) initié par la Chine et visant à fluidifier les échanges commerciaux dans la région (15 pays). L’Inde accuse un déficit commercial de plus de 50 milliards de dollars avec la Chine. Selon les autorités indiennes, signer un tel traité ne ferait que creuser cette balance déficitaire. Par ailleurs, elles craignent la pénétration de denrées agricoles australiennes et néo-zélandaises qui serait dommageable à la prospérité de ses producteurs nationaux. La classe politique indienne a applaudi. De son côté, la Chine, pas rancunière, laisse la porte ouverte à l’Inde.

Il nous faut un accord !

C’est ce que pensent, de plus en plus fort, Donald Trump et Xi Jinping. Les deux parties n’ont jamais été aussi près de signer la première phase d’un accord. Les Etats-Unis seraient même prêts à faire machine arrière sur des sanctions douanières déjà en vigueur depuis le 1er septembre sur 112 milliards de dollars d’importations chinoises. En contrepartie, rien de neuf, l’administration Trump demande toujours des concessions sur la protection de la propriété intellectuelle des entreprises américaines en Chine et des garanties d’achat de produits agricoles américains.

Uber roule après sa rentabilité

Son patron la promet pour fin 2021. La course n’est pas gagnée au vu des derniers résultats trimestriels de la société californienne qui creusent encore ses pertes. La seule croissance du chiffre d’affaires (+30 %) ne suffit plus. Les actionnaires réclament désormais des bénéfices. Quelle drôle d’idée ! Hier, Uber dévissait en Bourse de 9,85 %. Depuis sa première cotation en mai, l’action a chuté de près de 33 %.

Dans le reste de l’actualité

Les Etats-Unis ont officialisé leur retrait de l’Accord de Paris sur le climat.

Le couple Cantona lance Nostra, une marque de soin « naturel » unisexe et transgénérationnelle.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

09h50 : indices PMI composite et des services (France)

09h55 : indices PMI composite et des services (Allemagne)

10h00 : indices PMI composite et des services (zone euro)

11h00 : ventes au détail (zone euro)

14h30 : productivité du secteur non agricole (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Conseiller en Investissements Financiers – ORIAS n° 16001013 – ANACOFI n° E008309 | © Copyright - Investeam Wealth. Designed by OLC