Breakfast News | 8 janvier 2020

Xerox veut HP

Xerox ne lâche pas l’affaire après s’être fait refuser ses deux dernières offres de rachat sur HP pour 33 milliards de dollars. HP mettait notamment en doute les capacités de Xerox à financer cette opération. Cette fois, le champion des photocopieurs revient à la charge avec une promesse de financement par l’emprunt auprès d’un pool de banques de quelque 24 milliards de dollars ! Si ce nouvel élément venait à faire changer d’avis HP, cet emprunt serait le plus important contracté par une entreprise cotée du secteur de la tech. Avant lui, on peut citer l’emprunt de 20 milliards de dollars d’IBM pour le rachat de Red Hat (spécialiste de l’open source).

Mieux réguler ses champions

Par la taille de son marché intérieur, la Chine a fait émerger des géants de la tech presque aussi puissants que ses homologues américains (les GAFA). On peut citer notamment Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi (les BATX). Aujourd’hui, les autorités chinoises sont face au même problème de domination de marché de ces géants. Pour libérer plus d’espace aux nouveaux entrants innovants, la Chine travaille sur l’élargissement de son dispositif anti-monopole, l’augmentation du plafond des amendes pouvant être infligées en cas de exploitation détournée des données personnelles et le contrôle plus systématique des mesures d’entente sur la concurrence.

Record passif

Les encours des fonds indiciels cotés (ETF) européens dépassaient les 1 000 milliards de dollars fin 2019. Ces produits n’ont que 20 ans sur le marché européen et n’ont réellement décollé qu’après la crise de 2007-08. L’américain BlackRock domine toujours ce marché avec 45 % de parts de marché. Parmi les grands noms de la gestion passive européenne, seul Lyxor AM (filiale de la Société Générale) affiche une décollecte nette sur sa gamme en 2019. Aux Etats-Unis, précurseurs sur les ETF, le marché est bien plus gros : l’encours culminait à 4 000 milliards de dollars fin 2019.

Première riposte iranienne

Un peu avant minuit (heure de Paris), Téhéran annonçait des tirs de missiles visant des forces armées américaines en Irak. Alors que la télévision publique iranienne fait état de 80 morts, Washington n’a encore délivré aucune estimation du nombre de victimes. Sur les marchés, les places asiatiques dévissaient à l’exemple de l’indice Nikkei 225 (-1,57 %) à Tokyo. Dans le même temps, le prix du baril de pétrole bondissait de 3,5 % avant de dégonfler le reste de la nuit. Les marchés européens ouvrent en légère baisse ce matin.

Dans le reste de l’actualité

« Rolls-Royce enregistre des ventes record grâce à son SUV » (Les Echos).

Hyundai produira les taxis volants d’Uber.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

08h45 : confiance des consommateurs (France)

08h45 : balance commerciale (France)

09h30 : indice des prix immobiliers (Royaume-Uni)

11h00 : climat des affaires (zone euro)

11h00 : confiance des consommateurs (zone euro)

14h15 : création d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux