Le maximum drawdown

Le maximum drawdown d’un portefeuille correspond à la performance négative (perte) maximale qu’il a enregistré sur une période donnée. Pour un investisseur, cela revient à émettre l’hypothèse qu’il achète au plus haut et revend au plus bas.

Ainsi, pour atteindre une même performance positive de 105 à T=2, deux portefeuilles démarrant à 100 à T=0 peuvent emprunter des chemins très différents. À T=1, le premier peut monter à 160, le second à 115. Ainsi, la perte maximale (maximum drawdown) du premier est de 34% quand celle du second n’est que de 9%.

Couplé à la volatilité, cet indicateur de risque est important à prendre en compte dans l’évaluation de la sensibilité au risque de perte d’un investisseur.