Les actions

Le capital de toute entreprise (cotée ou non cotée) est détenu par les actionnaires. Ce capital est divisé en parts, appelées actions. Une action correspond donc à la plus petite fraction de capital pouvant être détenue par un actionnaire.

Il existe deux types d’actions, ordinaires et de préférence, assortis de droits différents. Les détenteurs d’actions ordinaires, les plus courantes, disposent d’un droit à l’information, droit de vote en Assemblée générale et droit de percevoir des dividendes. Les détenteurs d’actions de préférence, quant à eux, bénéficient d’avantages financiers supplémentaires en cas de renoncement au droit de vote. Ces paramètres dépendent des statuts de l’entreprise.

La part du capital cotée en Bourse est appelée le capital flottant. Ce dernier se constitue de l’ensemble des actions en circulation sur le marché. Le prix d’une action est fonction de l’offre et de la demande des intervenants (investisseurs), comme dans tout marché. En détenant une ou plusieurs action(s), le détenteur est rémunéré par les dividendes si l’entreprise réalise des bénéfices et si la politique de distribution y est favorable. Le détenteur peut également espérer réaliser une plus-value sur son(ses) action(s) si l’entreprise prend de la valeur, ce qui se traduit par une hausse de la valeur des actions.